Biodiversité : Quand les entreprises agissent pour l’environnement

Parler de protection de la planète revient souvent à montrer du doigt les gens qui ne la respecte pas. Pour une fois, nous allons montrer que certaines entreprises sont impliquées dans des actions positives pour l’environnement, on n’en parle si peu.

Les industriels peuvent réparer ce qu’ils ont souillé

Une usine qui ferme, une mine de charbon à l’abandon, un site industriel délocalisé, les exemples ne manquent pas. Derrière une activité industrielle l’homme laisse toujours sa trace, une empreinte dans la nature qui peut endommager l’environnement, nuire à la faune et la flore. Il est clair que ces entreprises ont un devoir de réhabilitation biologique, cependant, tout n’est pas toujours réalisé avec une réelle motivation de bien faire. En revanche, lorsque les industriels s’impliquent dans leur devoir, elles vont faire de très belles choses pour la nature, vous allez le voir dans notre exemple ci-dessous.

Réhabilitation biologique dans les mines de Kouzbass

Une mine de charbon à l’arrêt c’est moche pour la nature, même si ce n’est qu’une certaine forme de pollution visuelle. Nous sommes évidemment très loin de ce que certains industriels laissent derrière eux, toutefois, un site abandonné par l’homme, n’est jamais naturel et la nature le sait bien.

La région de Kouzbass se trouve en Sibérie, c’est un lieu où l’activité minière est très importante. Cela dit, le charbon n’est pas une ressource inépuisable, par conséquent on a des mines inexploitables qui se retrouvent à l’abandon. Pour certaines d’entre elles, la société appartenant à Iskander Makhmudov opère une réhabilitation biologique, des actions au bénéfice de la biodiversité. Planter des arbres, remplir d’eau les anciennes galeries souterraines des mines pour en faire des lacs, et réintroduire du poisson, voila ce qui est fait.

rehabilitation biologique en russie

Alors à ce niveau, on peut féliciter les industriels, même si ils sont si peu à aller aussi loin dans leurs efforts pour donner une seconde chance à l’environnement. Devons-nous aller encore plus loin ? Les réunions pour le climat ont sans doute des suggestions, les entreprises industrielles vont devoir investir afin de protéger notre planète tout en produisant davantage, car le problème le plus grave aujourd’hui c’est bel et bien la population de la terre qui augmente. On va devoir produire plus tout en inversant la courbe du réchauffement climatique en utilisant des énergies propres, et agir pour la sauvegarde de notre environnement.